Stéphane Roussel

– Professeur titulaire, École nationale d’administration publique

Stéphane Roussel est professeur titulaire à l’École nationale d’Administration publique (ENAP) et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) et de l’Observatoire de la Politique et de la Sécurité dans l’Arctique (OPSA). De 2002 à 2012, il était professeur au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il a agit à titre de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes. Il est diplômé en science politique de l’Université de Montréal (Ph. D., 1999). Stéphane Roussel a été président de la section « Canada » de l’International Studies Association (ISA) en 2004-2005, et président de la Société québécoise de Science politique (SQSP) en 2010-2011. Il travaille avec différents services et unités des Forces canadiennes, dont le Collège des Forces canadiennes (Toronto), la Deuxième Division du Canada et le Régiment de Maisonneuve. Ses travaux portent principalement sur la politique de sécurité canadienne, notamment en ce qui a trait à l’Arctique, ainsi qu’aux relations avec les États-Unis et les États européens. Il a aussi acquis une expertise en histoire militaire et en théories des relations internationales. Son plus récent ouvrage s’intitule The Politics of Canadian Foreign Policy, Pearson Canada, 2015, 4e éd. (avec Kim Richard Nossal et Stéphane Paquin). Il mène également trois programmes de recherche, le premier portant sur l’émergence des nouvelles problématiques de sécurité internationale dans l’Arctique, le second sur l’évolution du continentalisme en tant que culture stratégique canadienne et le troisième sur l’attitude de la société québécoise à l’égard des questions de sécurité et de défense.

Menu