Myrlande Pierre

– Vice-présidente, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Madame Myrlande Pierre a été nommée à titre de vice-présidente le 14 juin 2019.  Elle est responsable du mandat confié à la Commission par la Charte des droits et libertés de la personne et la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans les organismes publics. Madame Pierre est une experte reconnue à l’échelle nationale et internationale dans le domaine de l’immigration et de l’intégration socioéconomique et plus particulièrement de l’intégration socioéconomique des minorités racisées. Les questions de racisme et de discrimination systémiques, les enjeux touchant les femmes des minorités ethnoculturelles et racisées constituent la pierre angulaire de ses travaux. Elle a, à son actif, plusieurs publications sur ces questions et a participé à titre de conférencière invitée, à de nombreux forums à l’échelle nationale et internationale. Myrlande Pierre a occupé divers postes d’analyste principale, de conseillère stratégique en politiques publiques et de gestion au cours de sa carrière, notamment au ministère Citoyenneté et Immigration Canada et au ministère du Patrimoine canadien. Depuis avril 2018, elle était chercheure principale par intérim au Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité, division de la recherche au gouvernement du Canada. Elle a également travaillé au Conseil des relations interculturelles du Gouvernement du Québec. Madame Pierre est titulaire d’une maîtrise en sociologie de l’UQAM et est, depuis 2018, candidate au doctorat en sociologie (socio-économie) à la Faculté des sciences sociales, Université de Genève.  Sa carrière est également marquée par son engagement social. Elle a notamment été présidente de la Table sur la Diversité, l’inclusion et la lutte contre les discriminations de la Ville de Montréal et co-responsable du Comité État gouvernance et justice du Groupe de réflexion et d’actions pour une Haïti nouvelle (GRAHN). Myrlande Pierre a obtenu plusieurs prix pour son implication à l’avancement des droits des femmes et des minorités racisées. Elle a notamment reçu en 2018, la Médaille de l’Assemblée nationale. 

Menu